logo
Mr Rivain Philippe Rivain
Négociateur bancaire
06 79 55 58 44

PARTICULIERS EMPRUNTEURS
Savez-vous que de nombreux prêts
immobiliers sont contestables et donc
renégociables ?
Démarche en partenariat avec
un commissaire aux comptes.



*"Année lombarde" ou autres erreurs détectables
même au delà de 5 ans

Je renégocie votre prêt et je récupère pour vous les intérêts

Demande d'étude préalable gratuite de votre dossier
logo photo
* Champs obligatoires

Etude RAPIDE, GRATUITE et CONFIDENTIELLE
J'étudie votre dossier afin de déterminer les erreurs et failles juridiques possibles.
Nous reprenons contact sous huitaine pour vous informer des résultats chiffrés de notre expertise.

Philippe Rivain
Négociateur bancaire

Chef d'entreprise aguerri, plus de 25 ans d'expérience
dans le monde de l'entreprise et de l'univers bancaire
me permettent de vous accompagner dans la gestion
de tous vos litiges avec votre banquier.

logo

Savez-vous que vous avez
des droits
, que parfois les banques
abusent de votre confiance et
que vous pouvez revoir un
certain nombre de contrats ?

Regardez cette vidéo,
vous êtes peut être concerné.

logo

Philippe Rivain
Négociateur bancaire
06 79 55 58 44

Pour renégocier votre prêt immobilier,
je vous accompagne, en partenariat avec un
commissaire aux comptes*.
Alors n'attendez plus !

 

*Dans le cadre de ses fonctions, le commissaire aux comptes est
responsable sur le plan civil, pénal et disciplinaire.

Source : www.service-public.fr
02 mai 2016 - Service du Premier ministre

logo
Mr Rivain

Philippe Rivain
Négociateur bancaire
06 79 55 58 44

TEG (ou TAEG)

Le Taux Effectif Global (ou Taux Annuel Effectif Global)
est le coût véritable du crédit.
Il est calculé en intégrant tous les frais, directs ou indirects,
intervenus de quelque manière que ce soit dans l'octroi du
prêt. La mention d'un TEG exact est une condition de
validité de la stipulation des intérêts. Lorsque le TEG
mentionné dans le contrat de prêt est erroné,
la stipulation d'intérêt est nulle.

Article L313 du Code de la Consommation.

"Année lombarde"

Année bancaire de 360 jours et non 365, servant pour le
calcul des intérêts dus à une banque.
Elle correspond à une pratique née au Moyen-Âge chez
les banquiers lombards (nord de l'Italie), pour simplifier le
calcul des intérêts dus aux banques.
Beaucoup d'établissements bancaires utilisent encore
«l'année lombarde» pour calculer les intérêts.

Or, cette pratique est prohibée par le Code de la
consommation lorsqu'il s'agit de prêts aux particuliers.
Une jurisprudence désormais établie la condamne.

Formulaire de demande d'étude préalable


Philippe Rivain, Négociateur bancaire, bat Cobalt 1er étage 470 route de tilleul - 69270 - Cailloux sur Fontaines

© 2017 Comment renégocier mon prêt - Mentions légales